Gestion biens
- 872 aff. -

Comment choisir un EHPAD pour investir dans un placement ?

Avec le vieillissement démographique des dernières années et de celles à venir, les besoins en logement pour seniors dépendants augmentent de façon conséquente. Ainsi, investir en EHPAD se révèle avantageux, cela aussi bien en EHPAD en VEFA qu’en EHPAD d’occasion. Comment choisir son EHPAD afin de réussir son placement ?

Le gestionnaire, la pierre angulaire dans l’investissement

Les EHPAD ou établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes sont gérés par des opérateurs spécialisés. Ces derniers ont pour mission :

  • de trouver des locataires, de procéder au recouvrement des loyers et de les reverser auprès de l’investisseur.
  • de gérer l’établissement : entretien, accueil des résidents, accompagnement, organisation des ateliers et des animations, suivi de la bonne exécution des prestations …
  • de proposer à l’investisseur le meilleur programme en adéquation avec ses attentes.

Ainsi, il est important d’accorder un intérêt particulier au choix du gestionnaire. Les critères à prendre en compte sont ses expériences et son savoir-faire dans la prise en charge de la dépendance, ainsi que le nombre de ses résidences sous gestion. L’emplacement de l’EHPAD doit également faire partie des paramètres à prendre en considération dans le choix de l’EHPAD.

Comment investir ?

L’investisseur achète un appartement meublé et équipé au sein de la résidence. Il fait appel à un expert-comptable pour la déclaration de son début d’activité ainsi que pour la tenue de sa comptabilité, l’activité étant considérée comme celle d’une micro entreprise. En effet, les revenus perçus sont enregistrés en tant que bénéfices industriels et commerciaux ou BIC, et non des revenus fonciers. Le gestionnaire et l’investisseur signent ensuite une promesse de bail commercial, suivi de la signature du bail commercial proprement dit. Ce dernier met en avant les dispositions relatives à la répartition des charges, au montant des loyers et à leur revalorisation.