Gestion biens
- 3694 aff. -

La SCPI

La SCPI est une Société civile de placement en immobilier dont l’objet social est d’investir l’épargne rassemblée auprès du public afin d’acquérir et faire une gestion locative d’un ou plusieurs biens immobiliers. Une fois qu’un particulier souscrit au capital d’une telle société, il devient aussitôt un associé, ce qui signifie qu’il est porteur de part. Les SCPI sont nombreuses mais il y en deux types qui font partie des plus répandus. Il s’agit des SCPI de rendement et le SCPI fiscales.

Les SCPI de rendement

L’objectif des SCPI de rendement est de redistribuer régulièrement des revenus aux associés et favoriser la revalorisation du patrimoine. Cette SCPI peut être à capital variable, ce qui signifie que la demande de retrait des parts se fait en continu, ou à capitale fixe, sous-entendant une possibilité de vente des parts sur le marché secondaire selon des dates fixes. Pour les SCPI de rendement, les frais de souscription sont compris en 8 et 10% tandis que les frais de gestion se situent entre 0,6% et 1,0% par an. Parmi les avantages de ce genre de SCPI, on peut évoquer les rendements élevés, la mutualisation locative, l’accès facile à l’immobilier d’entreprise et la souplesse au niveau de l’investissement.

Les SCPI fiscales

Il est possible de faire le choix d’une SCPI fiscale afin de profiter d’une réduction d’impôt sur le revenu. La SCPI Duflot, SCPI Malraux et SCPI Scellier sont autant de SCPI fiscales qu’on peut souscrire. Ce type de SCPI prend en compte les biens immobiliers résidentiels locatifs neufs ou rénovés. Tout comme les SCPI de rendement, les frais de souscription sont compris entre 8 et 10%, de même que les frais de gestion allant de 0,6 à 1,0%. On fait donc le choix d’une SCPI fiscale lorsqu’on veut profiter d’un avantage fiscal. Mais elle permet en outre de faire une mutualisation locative et épargne de toutes les contraintes de gestion.


Source : http://www.sogip-banque.fr/nos-services/notre-produit-scpi.html